instagram

Roaming data : points clefs

Le bill shock du roaming data

 

Le roaming data (données mobiles en itinérance) est la faculté pour un abonné mobile d’accéder à internet lors d’un séjour à l’étranger (c’est à dire en dehors de la zone de couverture de son opérateur mobile domestique). En d’autres termes, votre appareil (smartphone, tablette, hotspot mobile …) se connectera sur le réseau d’un opérateur mobile étranger.

Quelle vitesse pour quel usage ?

Pour accéder à l’internet mobile à travers le monde, vous pouvez utilisez 4 principaux types d’appareils pour vous connecter à un réseau cellulaire: smartphone, tablette, hotspot mobile et clef USB-modem. Vous pouvez alors bénéficier des vitesses suivantes:

– en 2G (EDGE/GPRS/GSM) jusqu’à 236 Kbps: correct pour chat, email et surf internet

– en 3G (DC-HSPA+/HSPA+/HSPA/UMTS) jusqu’à 42 Mbps: parfait pour google maps, Facebook, appel audio Skype

– en 4G (LTE) jusqu’à 150 Mbps: parfait pour YouTube, appel video …

Est-ce que votre appareil est compatible pour faire du roaming data ?

Pour vous connecter à tous type de réseaux mobiles locaux à travers le monde, votre appareil doit être compatible avec les fréquentes suivantes:

– quad-bandes en 2G: 1900/1800/900/850 MHz

– penta-bandes en 3G: B1(2100) / B2(1900) / B4(AWS 1700/2100) / B5(850) / B8(900) MHz

– multi-bandes en 4G : 2600/2100/1800/900/800/850 MHz

Avec un appareil compatible quad-band en 2G et penta-band en 3G, vous êtres prêt pour « roamer » dans le monde entier avec la meilleure couverture géographique. Il est donc important de vérifier les fréquences compatibles de votre appareil avant de partir en voyage.

C’est quoi le « bill shock » ?

Il arrive fréquemment que les clients ayant utilisé leur mobile en roaming reçoivent une facture disproportionnée par rapport à leur usage habituel en raison des prix excessifs pratiqués par les opérateurs traditionnels. C’est ce que l’on appelle le Bill Shock (choc de la facture). Et, lorsqu’ils repartent à l’étranger, 80% d’entre eux désactivent le roaming data. C’est un vrai paradoxe alors que c’est justement à l’étranger qu’ils ont, plus que jamais, besoin de rester connectés pour se géolocaliser, utiliser leur app de voyage, partager sur les réseaux sociaux, passer des appels VOIP, tchatter, envoyer des emails …

Pourquoi le roaming data coûte autant ?

Votre opérateur mobile traditionnel dispose d’accords (souvent bilatéraux) avec les opérateurs de votre pays de destination. Ces accords permettent aux abonnées domestiques de rester connecté à l’étranger. L’opérateur domestique s’engage généralement sur un volume de data sur 6 mois ou 1 an auprès de l’opérateur local, très souvent à un coût très haut. Les marges opérateurs peuvent atteindre des niveaux aberrants jusqu’à +1 000 000 % ! C’est très souvent le cas lorsque vous payez aux alentours de 10 EUR le Mo. Le roaming data est le secteur qui a les marges les plus élevées de toutes industries.

Maintenant que vous avez les bases et que vous voulez rester connectés à travers le monde, jetez un oeil sur nos pass illimités. Fini les bill shocks !